Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 02:27

 

La ligne politique très marquée à droite de l’UMP, ces derniers mois, sous la direction de son secrétaire général, Jean-François Copé n’a échappé à personne. Surtout pas au Front National où Marine Le Pen a décidé de faire voler en éclat cette formation.

 

Ce n’est pas par hasard que le Vice-Président du Front National, Florian PHILIPPOT  a commémoré la 42 e anniversaire de la mort du général de Gaulle. Une main tendue aux Gaullistes de l’UMP, plus récalcitrants à l’égard de sa politique. L’objectif du Front National étant, les élections municipales de 2014.

 

Voilà ce qui risque d’arriver, si Jean-François Copé est élu à la Présidence de l’UMP :

- Un éclatement de l’UMP voire même sa dissolution ;

- Un grand nombre des électeurs iront rejoindre le Front National, parce que l’original est toujours préférable à la copie ;

- Les FILLONNISTES qui ne se reconnaissent pas dans cette droitisation iront grossir les rangs de la formation UDI de Jean-Louis BORLOO.

 

Dans cette configuration, les grands vainqueurs sont :

-Le Front National ;

-L’UDI ;

-Le parti Socialiste.

 

Il y a-t-il eu des signes avant-coureurs ?

La sénatrice UMP Chantal JOUANNO qui rejoint l’UDI et le soutien massif des représentants de l’UDI  à Jean-François Copé.

 

Le choix de François FILLON permet à l’UMP de contenir sa formation face au Front National et par la même occasion de rallier l’UDI.

 

Les électeurs de l'UMP doivent choisir entre sauver l’unité de leur formation ou garantir le retour du grand chef Nicolas SARKOZY, au risque de voir le parti se désintégrer.

 

 

Léa GUEZO

 

imagesCAFLU2ZX

 

 

 

Repost 0
No Pasaran la FM et le blog - dans Politique France
commenter cet article
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 20:44

Afin de ne pas ébranler l'institution du mariage et de créer un choc, dans la perception qu’a la société de la réalité sexuée  de l'existence humaine (pour reprendre l’expression du cardinal André Vingt-Trois), nous avons vu précédemment qu’il était préférable de parler de Mariage civil concernant les hétérosexuels et d’Union civil (dans l’attente d’une meilleure expression) pour les homosexuels.

 

Si l'ouverture du « mariage » aux couples homosexuels entraîne la reconnaissance du lien de filiation,  à savoir la possibilité d'adopter, cette reconnaissance officielle de l’union homosexuelle ne doit pas impliquer le droit à l’indifférenciation sexuelle.

 

En ceci, que la réforme prévoie de modifier le Code civil, en remplaçant par exemple,  les mots « père » et « mère » par le mot « parents » et les mots "mari" et "femme" par "époux" ou "conjoints".

 

Et de changer le texte de l’article 144 du code civil qui deviendrait par exemple : "Le mariage peut être contracté par deux personnes de sexe différent ou de même sexe. Nul ne peut le contracter avant dix-huit ans."

 

Soyons sérieux, ce n’est pas à la société de s’adapter et de renoncer à ses fondements pour le bien être d’une minorité.

 

Il revient au législateur de qualifier ces changements de comportement et d’évolutions des meures et d’adopter des dispositions nouvelles et convenables à tous.

 

Le problème que pose l’adoption, n’est pas de savoir si un couple homosexuel sera capable d’élever un enfant dans l’amour ou dans l’esprit d’une famille mais de savoir s’il peut l’éduquer dans les conditions nécessaires à sa construction psychique.

 

En effet, la construction psychique de l’enfant est fondée sur un schéma classique, à savoir la différenciation des parents de sexes opposés. 

 

Pour l’équilibre psychique de l’enfant et son intégration dans la société, il est indispensable que les couples homosexuels mettent l’accent sur l’importance de cette différence des sexes.

 

Léa GUEZO

 

 

arton188-copie-1

Repost 0
No Pasaran la FM et le blog - dans Politique France
commenter cet article
3 novembre 2012 6 03 /11 /novembre /2012 21:10

Le cardinal André Vingt-Trois a déclaré ce samedi 03 novembre 2012, à propos du projet de loi sur le mariage homosexuel, que «  la question fondamentale,  est le respect de la réalité sexuée de l'existence humaine et de sa gestion par la société. Une vision de l'être humain sans reconnaître la différence sexuelle serait une supercherie qui ébranlerait un des fondements de notre société et instaurerait une discrimination entre les enfants ».

 

Il a raison en ce sens qu’il est traumatisant pour un enfant voire même un adulte de concevoir  ou de se représenter le mariage comme une institution pour tous.

 

Au-delà d’être un des fondements de notre société, le mariage est dans le catholicisme, l'un des sept sacrements avec le baptême, la confirmation, le sacrement de pénitence et de réconciliation, l'eucharistie, le sacrement de l’ordre et l'onction des malades. « Les sacrements sont des signes sensibles et efficaces de la grâce, institués par le Christ et confiés à l’Église, par lesquels nous est donnée la vie divine » (Compendium du Catéchisme de l'Église catholique).

 

Les autres religions monothéistes (juives, orthodoxes, protestantes et musulmanes) n’en pensent pas moins.

Il ne peut donc y avoir de «mariage pour tous ».

 

Si Étymologiquement, le mariage est la forme juridique par laquelle la femme se prépare à devenir mère par sa rencontre avec un homme. Il est le mode de conjugalité le plus ancien, le plus universel et le plus consensuel.

 

Par conséquent le terme « mariage » doit être exclusivement réservé à l’union d’une femme et d’un homme, même en dehors de toute considération religieuse.


Il faut donc trouver un mot consensuel, autre que « mariage », à l’union des homosexuels.

 

Au-delà des mots, la question qui se pose est de savoir pourquoi les homosexuels veulent se marier alors qu’ils ont déjà le Pacs ?

 

S’il s’agit du côté festif, de l’organisation de la cérémonie à la Mairie comme les hétérosexuels, alors, accordons aux homosexuels la possibilité de signer l’acte de leur union en Mairie.

 

Si le Pacs présente des lacunes juridiques par rapport au mariage civil, alors, transférons les avantages du mariage civil au Pacs.

 

Si comme je peux le comprendre, le mot « PACS » est dénué de tout romantisme et fait plutôt penser à un contrat, une entente cordiale qu’à une déclaration d’amour, alors, trouvons aux homosexuels un autre mot, plus affectueux et plus enflammé.

 

Léa GUEZO

A suivre, « Que dire de l’adoption par les couples homosexuels »

 

 

 

arton188-copie-1

Repost 0
No Pasaran la FM et le blog - dans Politique France
commenter cet article
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 15:18

 

Le président socialiste Claude BARTOLONE, a déclaré « je ne veux pas avoir besoin des voix de la droite » pour adopter le  traité budgétaire européen à l'Assemblée nationale.

 

 Je lui dirai que la meilleure façon, serait de ne pas le ratifier du tout.

Parce qu’après avoir combattu ce traité pendant toute la campagne,

le candidat du parti socialiste, François HOLLANDE a promis de le renégocier une fois élu.

Malgré l’obtention auprès de l’Union européenne d’un volet sur la croissance, le président François HOLLANDE n’a pas réussi à faire renégocier le texte.

D’où les propos de Jean-François Copé, le secrétaire général de l’UMP, pour qui ce texte est

 « absolument essentiel, parce qu’il obligera notre pays au courage politique et comme François Hollande en manque singulièrement, c’est une manière de lui dire : quand on prétend être un homme d’Etat, on se met au travail pour la France».

Le mot courage, faisant référence à l’ancien chef de l’état, Nicolas Sarkosy qui a signé le traité le 1er mars 2012.

Et à l’opposition de droite, par la voix de François FILLON de narguer l’actuelle majorité en annonçant  leur intention de voter en faveur du traité qu’ils ont négocié.

En réalité, vous et moi savons bien que rien n’a été négocié, que le traité « MERKOSY » est un renforcement des textes déjà existants de l’UE, une volonté d’Angela MERKEL de rassurer l’opinion publique allemande qui ne veut plus payer pour les pays dépensiers.

Donc il n’y a vraiment pas de quoi se targuer d’une signature « MERKEL by MERKEL » où la France n’était qu’un figurant.

Vous me direz que la France a obtenu le droit par ce traité, d’administrer les autres pays européens aux côtés de l’Allemagne et de l’Italie et qu'il offre des postes de gouverneur aux ministres des finances des pays membres.

Mais à quel prix ? Une austérité permanente. Ce traité est une menace pour le bon fonctionnement de l’économie européenne.

Le vrai courage, le seul vrai travail pour la France, pour reprendre les termes de Jean-François Copé, serait de voter NON à ce traité et d’exiger une refondation des textes.

Au lieu de cela, certains se congratulent sans raison (l’opposition de droite) et d’autres se mettent inutilement la pression (le parti socialiste).

 

Léa GUEZO

 

 

318286 3622429517052 1163379481 32792494 1403987165 n

 

Repost 0
No Pasaran la FM et le blog - dans Politique France
commenter cet article
10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 14:09

L'ETHIQUE de Baruch Spinoza

 

Chemin vers notre véritable nature

Par spinoza13

je l ai lu...plusieures fois, et je ne suis pas prêt d'arrêter de le lire...il faudrait une note supérieure a 10, peut etre la note infinie, pour un tel livre...evidemment tous les livres de Spinoza sont magiques, mais celui-là semble parfait...a la hauteur de son ambition, qui est de nous faire passer d'un état de passivité (nous sommes constament emportés, comme des feuilles mortes, par les affects que nous subissons) à un état d'activité (compréhension de ce qui est, impliquant l'expression de notre véritable nature). Spinoza ne nie d'ailleurs pas que en tant qu'homme, nous ne puissions pas nous défaire de toutes nos passions pour n'être qu'activité pure, mais il établit par ce livre un des meilleurs chemins pour augmenter notre part active et être moins affecté par la fortune. Pour ceux qui ne seraient pas très versés dans la philosophie (pour l'instant, :) ), il faut voir que les scolies et les appendices forts nombreux du livre sont très lisibles. Les applications de la pensée de Spinoza sont infinies, liant par exemple éthique et politique (les hommes conviennent toujours ensemble lorsqu'ils sont guidés par la raison, et peuvent être contraires les uns aux autres lorsqu'ils sont menés par les passions)

MERCIER ET CAMIER de Samuel Beckett

 

Critique de Mercier et Camier

Par spinoza13

c'est du Beckett...bienvenue en territoire délirant...de toutes façons, vous saurez si vous allez accrocher des les 5 premieres pages, cette mythique rencontre de Mercier et Camier qui se rate de 5 ou 10 minutes car ils decident d aller faire un tour a tour de role, et ce une dizaine de fois (il y a même un tableau des heures!) les 2 héros sont très attachants dans leur nullité, leurs vains efforts pour voyager...Beckett nous en apprend beaucoup sur l'être humain se faisant...

L'ABECEDAIRE DE GILLES DELEUZE de Pierre-André Boutang

 

clef de la philosophie

Par spinoza13

j ai mis cette note parce que c'est exactement ce que je ressens...j ai commençé à faire de la philosophie grâce à ce film boite a outils, et j'espere que ce sera le cas de beaucoup de gens précisons qu'on peut diviser la philosophie en 2 grands courants, le courant de l'immanence et celui de la transcendance...Gilles Deleuze est un des grands penseurs du courant de l'immanence, autant dire que pour lui les notions transcendantes comme le moi sont des illusions....la note de 3 a été donné par un wittgenstein frustré...c'est a peu près comme si un spinoziste disait que les livres de Kant ou de Hegel sont nuls, c'est grotesque...

 

Nicolas ZELNER

spinozaportrait1.jpg

 

 

 

 

Repost 0
9 septembre 2012 7 09 /09 /septembre /2012 17:43
L’obsolescence programmée  où « désuétude planifiée » est l’ensemble des techniques permettant de réduire la durée d’utilisation ou de vie d’un produit afin d’en augmenter le taux de remplacement. Du coup, c’est un moyen d’obliger le consommateur a acheter un nouveau produit afin de remplacer celui qui est tombé en panne. Cette pratique est devenue aujourd’hui la norme et est acceptée par tous. L’obsolescence programmée peut ainsi être physique mais également psychologique. C’est en 1932, que le courtier en immobilier Bernard London a vue dans cette technique, un moyen de gonfler artificiellement le marché et le taux de remplacement des objets.
Dès les années 50, le design est devenu un moyen efficace de rendre désuet de nombreux objets en les démodant tout simplement. Ainsi pour être au « top », rien de mieux que d’acheter le dernier modèle de cafetière ou de télé sous la peine d’être un indécrottable « has been ». Mais qu’est-ce qui se cache derrière cette pratique industrielle plus que malhonnête?
 
Une pratique usuelle mais secrète
 
Les Départements de Recherche et Développement  n’ont plus pour mission de trouver des solutions afin d’améliorer les produits mais de faire en sorte qu’ils deviennent tout simplement inutilisables plus rapidement. Il faut que le prix de la réparation soit plus ou moins équivalemment à celui de l’achat d’un bien neuf ou encore mieux carrément impossible à effectuer.
Bien entendu, la durée de vie réelle des objets doit rester secrète afin de ne pas énerver le consommateur qui doit suer sang et eau pour s’équiper correctement. Attention, la bonne réputation d’une entreprise est un bien précieux qu’il est indispensable de conserver malgré un comportement clairement malhonnête. Donc on différencie donc ce qui est clairement identifié comme jetable et le reste qui l’est mais moins rapidement ...
Au-delà de la garantie , point de réelle survie mes amis. L’informatique est très à la pointe de ce type d’obsolescence. L’ampoule électrique à incandescence dont la durée de vie a été décidée à 1000 heures par les industriels alors que les, premiers brevets tablaient sur une durée de vie allant jusqu’à 100 000 heures … Incroyable mais vrai.
Il existe l’obsolescence directe quand le produit ne marche plus en tant que tel. Il existe également une obsolescence indirecte quand on ne peu plus trouver des produits connexes comme la batterie pour un téléphone portable ou des cartouches pour une imprimante. Le produit marche toujours mais ses équipements indispensables ne sont par contre hors de prix ou indisponibles. On peut également parler d’obsolescence par incompatibilité quand votre produit n’est plus compatible avec ce qui est vendu pour le grand public
 
 
Un appauvrissement programmé des ménages
 
Cette pratique plus que douteuse a de multiples effets néfastes pour l’ensemble de la société. En premier lieu, nous parlerons de ce qui est plus visible à savoir le fait qu’il faille renouveler régulièrement son matériel et du coup mettre à nouveau la main au porte-monnaie.
Les ménages s’appauvrissent à acheter des produits dont-ils n’auraient pas besoin s’ils étaient suffisamment robustes pour tenir assez longtemps. Cela faisant les choux gras des industriels mais également des banques et autres organismes de crédit, toujours assez prompts à octroyer des prêts pour acheter des objets jetables. Il est bien plus compliquer de s’endetter pour acheter un bien immobilier qui lui est un investissement bien plus pérenne qu’une télé qui va claquer quand on aura terminé de payer son crédit. Surtout si dans la foulée, il y a la voiture qui lâche, le frigo, l’ordinateur … Vous passerez ainsi votre vie à travailler comme un âne pour acheter des produits qui sont programmés pour vous ruiner plus que vous servir …
 
 
Un non-sens écologique
 
Créer un flux éternel de produits manufacturés est également un non-sens écologique. En effet, cela demande d’avoir toujours de nouvelles matières premières afin de fabriquer ces dits objets. L’équilibre environnemental est ainsi mis clairement en danger au nom du sacro-saint taux de rentablité de nos industriels. Une petite pensée pour les pays et les peuples qui sont maintenus en servitude par des assassins économiques pour que l’on puisse piller sans vergogne leurs matières premières. Surtout que le recyclage est largement insuffisant pour permettre un tel turn-over de produits manufacturés. C’est ainsi qu’en quelques années, nous sommes passés d’une abondance supposée de ressources naturelles au spectre d’une pénurie prochaine et inéluctable. 
 
 
Un crime contre l’humanité
 
Bien au-delà de toutes ces considérations, l’obsolescence programmée peut être vue comme un crime contre l’humanité. En effet, en augmentant artificiellement le taux de remplacement des objets manufacturés, on empêche par la même à l’ensemble de l’humanité d’avoir des objets qui simplifient et augmentent considérablement la qualité de vie sous prétexte que nous n’avons pas assez de matières premières pour subvenir aux besoins de tous.
Mais si je dois dans ma vie acheter une dizaine de frigos ou de machines à laver, c’est en fait 2 ou 3 familles que je lèse de la sorte. En effet, si je ne devais en acheter que 2 ou 3, les industriels devraient alors trouver de nouveaux marchés et du coup, permettre à ceux qui n’ont rien d’avoir … Mais de là à offrir le confort à tous, c’est impossible pour certains. En effet, il leur est préférable d’entretenir la psychose de la misère afin de nous faire trimer comme des ânes. Les pauvres ne sont en fait que les épouvantails du système car la peur du dénuement nous fait tout accepter d‘une société de plus en plus déshumanisée.
La Commission Européenne est en charge du sujet mais les différents lobbys seront certainement très efficaces pour faire capoter toute décision d’importance et l’arrêt stricte de cette pratique mortifère pour l’humanité. Il existe un groupe Facebook pour soutenir les consommateurs contre l’infamie que représente l’obsolescence programmée.
 
Cette attaque frontale mais savamment tue contre l’humanitée qui est la plus choquante de l’obsolescence programmée et qui est quasiment peu développée. C’est de nous faire croire que les ressources naturelles sont insuffisantes pour que l’humanité toute entière puisse avoir un niveau de confort acceptable alors que tout ceci est perfidement entretenu par les industriels.
 
Il ne faut pas se leurrer mes amis, l’obsolescence programmée l’est contre l’ensemble de l’humanité et de notre environnement.
 
 
 
Stéphanie Marthely - Plume Citoyenne
 
11981600-4851-11e1-8e99-b355b07a9ed5.jpg  
Repost 0
No Pasaran la FM et le blog - dans Economie-finance
commenter cet article
8 septembre 2012 6 08 /09 /septembre /2012 18:28

 

Conférence de Presse Mario DRAGHI, président de la BCE, ce 6 septembre 2012

Mario Draghi confirme le rachat sans limite par la BCE des dettes souveraines de maturité entre 1 et 3 ans.
Les conditions d'accessibilité :
- Seuls les états éligibles pourront bénéficier de ce programme; 
- Les états déjà impliqués dans un programme du FMI ;
- Les Etats ayant adopté le fonds européen de stabilité financière - FESF et le Mé
canisme Européen de Stabilité - MES.

Si vous avez bien compris, cette carotte oblige les états membres :
- A signer le Pacte Budgétaire Européen, 
- A se mettre sous la tutelle de la BCE, du FMI et de la Commission Européenne ( (conditions d'éligibilité décidées par les gouverneurs de la BCE, en fonction de la bonne application de la rigueur par les gouvernements).

Les seuls bénéficiaires de ce mic-mac sont les banques pour qui
la BCE va alléger les exigences de garanties pour ses prêts.

Nous assistons au transfert de la souveraineté des pays européens à la Troîka et l'asservissement des peuples par l'austérité.
Les gouvernements peuvent maintenant faire leur rentrée européenne. Les meilleurs élèves seront récompensés par la TROïKA.


Il a fallu 2 ans et demi à la Troïka pour mettre la Grèce à genoux, la question est de savoir, combien de temps elle va mettre pour anéantir l'économie des autres pays européens

 Ce n'est pas à Mario Draghi de décider de l'irréversibilité de l'EURO mais aux peuples européens.
En bon serviteur de Goldman Sachs, il vient de finaliser avec beaucoup de subtilité le coup d'état(s) économique européen = RACHAT des dettes souveraines contre ABANDON de la souveraineté des nations.


Ce n'est pas parce que la BCE officialise ses actions et commence à faire son boulot qu'elle va réclamer la clé de la Maison Europe.

 

Le plus touchant concerne le scénario sur la Bundesbank (banque centrale allemande) qui, sur les 22 membres du conseil des gouverneurs de la BCE  s'est fermement opposée au rachat d'obligations d'État par la BCE.

 

Un scénario digne d'un vendeur de cuisine à court d'arguments qui va voir son directeur en abandonnant un court instant ses pigeons, je veux dire ses clients, dans le but de leur faire l'ultime proposition.

 

Une façon de dire : Si vous n'acceptez pas cette offre, je ne peux plus rien pour vous, même mon patron n'approuve pas la remise que je viens de vous faire.

 

Un marché de dupe, je vous dis.

 

Rien ne sera assez beau pour vous retenir : 

 

- Un poste de membre au conseil des gouverneurs de la BCE pour les ministres des finances des pays les plus en vue ;

- Une carte personnalisée aux membres des gouvernements et leur famille pour le Bunker européen en cas de catastrophe ;

- Une entrée à vie dans les Clubs les plus huppés de la planète  pour les membres des gouvernements ; ...

 

Ils (les banquiers au service de l'élite mondiale) vont vous dérouler le tapis rouge et flatter votre égo au plus haut niveau pour vous amener à vendre votre patrie et soumettre votre peuple.

 

Ne vous y trompez pas, pour eux vous n'êtes que des serviteurs, de bons petits soldats à mettre au pas pour atteindre l’objectif final, à savoir la main mise sur les nations.

 

Cette Europe que vous voulez sauver à tout prix ne vous appartient plus, elle est non seulement verrouillée mais balisée et minée par les banquiers mercenaires.

 

Si la BCE ne peut pas prêter directement aux états membres, alors il n'y a point d'issue, il faut une autre Europe, construite sur des bases solides, fondée sur l'économie réelle et la démocratie.


Toutes les politiques économiques et sociales sont vouées à l'échec, tant que les états ne prennent pas le contrôle de la monnaie et des banques.

 

 

Léa GUEZO

 

PS : N'hésiter pas à voir ce film sur la vanité.      

 

 


 

Repost 0
No Pasaran la FM et le blog - dans Coups de gueule
commenter cet article
30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 02:57

La liberté d’expression est un droit fondamental et inaliénable. Néanmoins, nous pouvons tous observer une dérive inquiétante de notre société où information rime de plus en plus avec propagande. Le système aime de moins en moins les libres penseurs, attention à nous amis bloggeurs …

Hommes, femmes, nous observons tous et ressentons également au plus profond de nous qu’une force mystérieuse se joue de nous. Jamais nous n’avons autant été informé et jamais la désinformation n’a autant régné en maître. Les chants des coqs nous rendent toc toc.   

Amis, percevez l’intégralité de la puissance des enjeux induits car l’information est un préalable à toute action humaine. Ceux qui la diffuse et la distille sont les maîtres du jeu. Cette problématique n’est pas nouvelle, Nicolas Machiavel, père spirituel de nos princes avait déjà parfaitement cerné le problème et les enjeux induits. Pour le plaisir mettons un petit passage du « Dialogue aux enfers entre Machiavel et Montesquieu», un pamphlet très intéressant, de Maurice Joly …

 

« [...] À l'aide du dévouement occulte de ces feuilles publiques, je puis dire que je dirige à mon gré l'opinion dans toutes les questions de politique intérieure ou extérieure. J'excite ou j'endors les esprits, je les rassure ou je les déconcerte, je plaide le pour et le contre, le vrai et le faux. Je fais annoncer un fait et je le fais démentir suivant les circonstances ; je sonde ainsi la pensée publique, je recueille l'impression produite, j'essaie des combinaisons, des projets, des déterminations soudaines, enfin ce que vous appelez, en France, des ballons d'essai. Je combats à mon gré mes ennemis sans jamais compromettre mon pouvoir, car, après avoir fait parler ces feuilles, je puis leur infliger, au besoin, les désaveux les plus énergiques ; je sollicite l'opinion à de certaines résolutions, je la pousse ou je la retiens, j'ai toujours le doigt sur ses pulsations, elle reflète, sans le savoir, mes impressions personnelles, et elle s'émerveille parfois d'être si constamment d'accord avec son souverain. On dit alors que j'ai la fibre populaire, qu'il y a une sympathie secrète et mystérieuse qui m'unit aux mouvements de mon peuple. »

 

Bref, l’art de la propagande est maîtrisé depuis des lustres mes chers amis … Bien malin est celui qui sait de quoi il en retourne exactement. Viscéralement, nous ressentons que les vents tournent, que la tempête gronde au loin et qu’elle se rapproche chaque jour un peu plus … Les violeurs de rêves se jouent de nous, de la morale, du respect, des hommes, des femmes, des enfants et de l‘ensemble du vivant. Nous ne sommes plus que des pantins pensants.

 

Il est temps de se lever comme un seul homme, une seule femme dans une lumière d’amour devant ces oppresseurs qui se délectent de la mort et de la haine qu’ils distillent perfidement. L’amour n’est pour eux que le versant de la haine. Leur cœur est dur comme la pierre et tranchant comme le vif du sujet ...   

 

Comme disait le roi des cartes, je pense donc je suis. Commence donc par ici. Ne garde ensuite que la substantifique moëlle de Rabelais pour finir comme Candide à cultiver ton jardin.

Le mensonge n’est pas un songe qui ment … Il est la réalité qui nous est perfusée. Toc, toc petit lapin blanc, à toi de chercher. Alice merveille sort de ton sommeil et tiens toi en éveil.

 

Stéphanie Marthely - Plume Citoyenne

 

ECRIRE.jpg

Repost 0
No Pasaran la FM et le blog - dans Médias
commenter cet article
28 août 2012 2 28 /08 /août /2012 19:56

Concernant la situation en Syrie, Monsieur Ban Ki-moon, dans son allocution du 2 août dernier, à l’ouverture de l’Assemblée générale sur la Syrie, a parlé « d’une guerre par procuration » tout en évitant, soigneusement d’utiliser le terme de guerre civile.

 

La Syrie ferait donc l’objet d’une guerre par procuration, dont les enjeux résident dans un bras de fer, que se livrent les grandes puissances pour un nouvel équilibre mondial, une sorte de remise en cause de l’hégémonie occidentale par Moscou et ses alliés.

 

En effet, la Charte de l’ONU est fondée sur le respect de la souveraineté des États membres, c’est pourquoi les occidentaux n’apprécient guère les trois doubles vétos dont la Russie et la Chine ont fait usage au Conseil de Sécurité, empêchant ainsi une intervention militaire en Syrie.

 

Ils accusent la Russie et la Chine de vouloir préserver leurs intérêts économiques en Syrie et critiquent sévèrement l’inaction et la position du Conseil de Sécurité.

Il faut dire que les Etats-Unis sont impatients de voir réaliser leur projet pour un Grand Moyen-Orient, lancé par George W. Bush, juste après l’intervention américaine en Irak, en 2003.

 

A défaut de violer le droit international en bombardant Damas, les gouvernements occidentaux, la Turquie et les Etats du Golfe (l’Arabie saoudite et le Qatar) arment, équipent et entraînent  au combat les insurgés.

 

Parmi ces derniers se trouvent des jihadistes venus du Maghreb, de Libye, d’Afghanistan, du Pakistan, du Golfe et même de Tchétchénie, ainsi que des groupes takfiristes, des mercenaires venus des camps d’entrainement dirigés par la CIA en Turquie  et des escadrons de la mort selon certaines sources.

 

Le 22 juillet dernier, le Sunday Express (Londres) soulignait que « d’anciens agents des Forces spéciales du SAS forment les rebelles syriens en Irak … aux tactiques militaires, au maniement d’armes et aux systèmes de communication »… et qu’ « un programme de commandement est mené en Arabie Saoudite ».

 

Le journaliste et photographe néerlandais Jeroen Oerlemans,  enlevé en Syrie, retenu dans un camp "jihadiste" et libéré jeudi dernier, a témoigné vendredi à la télévision néerlandaise en affirmant qu’

 « il n'y avait aucun Syrien présent » parmi les combattants qui l’avaient retenu, que « c'était tous des jeunes venus d'autres pays, d'Afrique, de Tchétchénie...". http://www.lexpress.fr/actualites/1/economie/syrie-un-journaliste-libere-affirme-qu-il-n-y-avait-aucun-syrien-dans-le-camp-jihadiste_1143382.html

 

Preuve que la situation en Syrie, loin de refléter une contestation interne, Syro-syrienne, relève des ingérences directes des dirigeants occidentaux qui nourrissent secrètement d’user d’un droit d’ingérence humanitaire (« une escroquerie intellectuelle… utilisée par les puissances coloniales pour conquérir le monde » dans l’exercice de la loi du plus fort- Réseau Voltaire).

 

Ce qui voudrait dire que le droit humanitaire international s’applique dans toute la Syrie, et qu’il pourra être invoqué pour justifier des poursuites pour crimes de guerre. Pour cela, il faut que soit observé sur le terrain, le caractère civile de cette guerre. D’où la volonté délibérée des média- mensonges et de la coalition à montrer et développer cette thèse.

 

Selon le journal allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung, le massacre de Houla du 25 mai dernier a été perpétré par les forces d’opposition en accord avec l’Armée syrienne libre (ASL). http://www.mondialisation.ca/PrintArticle.php?articleId=31412

 

Après avoir échoué à Homs puis à Damas, l’ASL (l’Armée Syrienne Libre) et leurs alliés occidentaux essuient un cuisant revers dans les combats à Alep.

Les insurgés ne s’attendaient pas à une telle résistance de la part de l’armée syrienne nationale. Sur tous les fronts, les troupes régulières attaquent les quartiers des rebelles, détruisent leurs QG et leurs points de ravitaillement.

 

Le succès de l’armée syrienne régulière, repose sur le soutien de la population qui leur donne des informations sur les cachettes et les zones de ralliement de ceux qu’ils considèrent maintenant comme des "extrémistes étrangers", tant ils ont commis des actes de barbarie et semé la terreur dans toutes les campagnes et villes qu’ils ont occupé.

Ce qui marque un tournant décisif dans la crise syrienne.

 

Face aux échecs successifs des rebelles, les occidentaux cherchent des échappatoires :

- Ainsi, la Croix rouge vient de déclarer que le conflit en Syrie est désormais une “guerre civile” ;

- Washington laisse entendre que le régime de Bachar-el Assad veut utiliser contre sa population, une partie de son arsenal d’armes chimiques (recours au schéma Irakien) ;

- Les dirigeants occidentaux invitent le CNS (Conseil National Syrien) à former un gouvernement qu’ils s’empresseront de reconnaître (recours au schéma Lybien).

 

Dans ce conteste, comment ne pas interpréter le départ de l’ONU comme un laissé-passé pour une intervention militaire  qui ne porte pas son nom, tant les prétextes sont nombreux.

 

En attendant, des dizaines  de civils  meurent tous les jours, dans la bataille que se livrent les deux armées, et par procuration les deux blocs, occidental et russo-chinois. 

 

Il ne s'agit plus de perdre ou de gagner, mais de mettre fin à cette barbarie en faisant respecter le droit international, ce pour quoi l'ONU a été créée.

 

Léa GUEZO

 

424383

Repost 0
No Pasaran la FM et le blog - dans Politique Internationale
commenter cet article
14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 23:18

Il est fréquent que le point commun de toutes les tendances d'une société soit un point aveugle d'ententes tacites que ne découvrent que les historiens, plusieurs décennies plus tard. Ainsi voit-on, un quart de siècle plus tard, que les oppositions, les divergences, les conflits entre fascistes italiens, nationaux-socialistes allemands, staliniens soviétiques, nationaux européens confirmaient un partage du monde qui méprisait les pays colonisés d'alors, lesquels tenteraient de se regrouper, en défense, sous le terme de non-alignés, une façon pour eux de s'identifier de manière plus offensive qu'en se laissant donner du Tiers-monde. Cette partie exclue du monde, partie occultée, amputée de toute possibilité d'avancées populaires, partie non vue, insignifiante au regard des puissants.

Aujourd'hui encore les pays occidentaux continuent de procéder auprès de leurs population à travers cette mécanique du point aveugle. Sur Mediapart, la plupart sont lucides sur cette procédure du point aveugle apliquée, notamment, à la dette publique, où l'"aide économique" à un pays n'est en réalité à la fois qu'une injection d'argent aux puissances financières de ce pays et à la fois une obligation faite aux populations de payer le remboursement en sacrifiant leurs services publics et les solidarités nationales. Ceux qui écrivent ici en sont conscients...

Un point aveugle reste pourtant solidement ancré : la relation aux politiques d'immigrations, qui est faussée et dont on veut souvent oublier que ces politiques sont un moyen de dresser les populations les unes contre les autres, en créant du mépris et des rancoeurs, une fois distillé le poison de l'interdiction de séjour.

Je voudrais développer ci-dessous ce que je perçois de ce point aveugle appliqué aux articles traitant de la Syrie aujourd'hui :

Les rédactions des journaux qui se veulent objectifs et à gauche ont sans doute des raisons de vouloir clore les discussions enflammées, pourtant nous restons en demande de sérieuses informations sur la Syrie.

Trop souvent, on y trouve des ramassis de poncifs (sur les religions, sur l'armée libre, sur la société syrienne...). Très choquant et scandaleux de parler ainsi quand on sait le courage inouï des Syriens qui ont enfin osé (et au prix de quels sacrifices !...). Cela déssert fortement les Indignées de parler ainsi dans une pareille méconnaissance du dossier (non seulement la Syrie, mais aussi toute la région). Aucune connaissance non plus de toute l'histoire des ces grande figures de gauche qui ont payé leur engagement politique par des années de prison (les plus connus : Michel Kilo, Goeges Sabra... grand nombre d'écrivains...) et qui aujourd'hui ne se trouvent ni soutenus par les Russes, ni par l'occident (USA, France... car de gauche).

Ce que vivent les Syriens est déjà suffisement dramatique pour que d'autres viennent y détourner leur objet et leur lutte. Sans compter que c'est croire à une naïveté et une incapacité de leur part. Bien sûr, il y a des faiblesses, des bavures comme partout. Sachons reconnaître que la lutte des Syriens vient bousculer fortement nos politiques nationnales, prétendues à gauche - réellement à droite !

Marianne ne parle que d'un clan islamiste et analyse tout le conflit sous cet angle. Cela relève de stratégies politiques (fantasmes purement français) qui resteraient à discuter. La plupart des artistes et intellectuels syriens alaouites, chrétiens et duzes sont bien évidement contre ce régime.

La lutte du peuple syrien ne devrait faire aucun doute et devrait être fortement revendiqué du côté des populations qui se déclarent Indignées, car la France a une responsabilité dans cette question, soutien à la famille Assad, Chirac le seul chef d'état du clan occidental à être venu à l'enterrement du père... Puis double soutien à Bachar invité en 2008, puis en 2010... Ça ne suffit donc pas ?

Il faut comprendre que la Syrie est l'enjeu d'un conflit entre l'Iran et les pays du Golfe (Arabie en tête... pays soutenu par l'Occident).

Les opposants syriens sont très conscients de cela. L'exemple de l'Irak et du Liban est très présent dans les mémoires. La lutte d'aujourd'hui pour la démocratie en Syrie est bien celle d'une volonté de liberté, de n'être inféodé ni dans un clan ni dans l'autre, mais sans devoir en pâtir comme c'est le cas aujourd'hui au Liban. La revendication de liberté passe par la naissance d'une société civile pour mettre en place des nouvelles structures.

Cette lutte sera longue et très dure car personne parmi les grandes puissances ne souhaite voir ce pays comme vraiment libre, pas même la France (qui joue en permanence sur les deux tableaux en fonction de ses intérêts, mais dont le plus grand intérêt est d'affaiblir la région pour la rendre dépendante). Dans les clans des opposants sont présents toutes ces références et subtilités historiques (des différentes parties de la gauche) passant par les influences énoncées plus haut. C'est pourquoi nous devons reconnaître que l'opposition n'est pas unifiée et que, bien entendu, elle est plurielle.

À notre niveau et au regard de ceci quel est le positionnement des Indignés ? dénoncer le double jeu de nos politiques qui consiste finalement à affaiblir ? À rendre la Syrie handicapée ?... Réclamer une transparence politique ? (J'ai entendu dernièrement Hala Qodmani (journal Libé) dire que les Occidentaux ne veulent pas parler avec les Russes qui, bien évidemment, veulent aussi garder leur influence. Il y a un traitement politique que la France (le clan Occident) refuse d'apporter. Cf. l'article du Guardian. (Pour ma part, je l'entends, mais je n'en sais pas plus, il faut des connaissances politiques pour distinguer les nuances). Pourquoi ne pas rencontrer cette femme ? Faire parler les opposants sur « la pluralité » et discerner la cohérence de leurs démarches nécessairement plurielles, puisqu'en recherche, en avancée, en plein conflit ? Évoquer la question de la zone d'exclusion que l'Occident ne veut pas entendre ? Avoir les épaules assez larges et solides pour rentrer dans ces questions ?

Si l'on veut se définir, il faut se situer dans un positionnement large et universel et savoir critiquer les questions nationales ET internationales.

Jean-Jacques M’µ

http://blogs.mediapart.fr/blog/jjmu/140812/les-convergences-d-ignorances-volontaires-exemple-de-la-syrie?onglet=commentaires#comment-2425064

 

drapeau-Syrie1.png

Repost 0
No Pasaran la FM et le blog - dans Politique Internationale
commenter cet article

Présentation

  • : Bienvenue sur No Pasaran FM - la WebRadio et le blog des chroniqueurs pour niquer les gros niqueurs
  • Bienvenue sur No Pasaran FM - la WebRadio et le blog des chroniqueurs pour niquer les gros niqueurs
  • : Le blog de la webradio NoPasaran FM. Pour une vraie info, une vraie radio faite par des vrais gens, contre les merdiacrates qui nous enfument ... RESISTANCE !!! Découvrez également notre blog et nos articles, des infos, des sujets chauds ... Rejoignez nous, si vous avez une idée de rubrique, des sujets qui vous intéressent, des infos, des petites annonces, un huissier qui doit vous déloger, un coup de gueule, un ras le bol, envie de vous laver les oreilles et le cerveau ... C'est ici ...
  • Contact

Bienvenue

Retrouvez et rejoignez l'équipe de nos chroniqueurs pour niquer les gros niqueurs sur notre blog mais également sur notre web-radio libre et participative 

NO PASARAN FM.

 

Une seule ligne éditoriale:
Liberté, Egalité, Fraternité, Laïcité et INFORMATION

 

Pour couper NO PASARAN FM lors de la lecture d'un article, utlisez le bouton pause sur le lecteur ci-dessous :   

(Vous pouvez baisser le volume directement sur votre ordinateur) 

Flux Rss

picto_rss20.png