Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 17:56

Affaire à rebondissements, mort en eaux troubles, 50 millions d'euros, financement illicite de campagne présidentielle, scandale politico-financier, tous les éléments d'un bon polar sont  réunis … A la différence qu’il s’agit là de faits réels susceptibles de pouvoir ébranler considérablement l’opinion publique. N’en doutons pas l’affaire SARKOZY-KADHAFI n’a pas fini de faire parler d’elle.

"Commencée par Médiapart en juillet 2011, cette investigation de longue durée a mis en évidence les liens financiers noués en secret dès 2005 par l'entourage de Nicolas SARKOZY, alors Ministre de l'Intérieur" - écrit Edwy PLENEL co-fondateur et directeur de publication de Médiapart.

Un des derniers rebondissements date du 28 avril dernier,  entre les deux tours de l’élection présidentielle,  avec la publication d'un document officiel lybien par le site d'investigation qui prouverait le financement de la campagne du candidat Nicolas SARKOZY en 2007. Tout cela à hauteur de 50 millions d’euros en échange de collaboration sans condition avec le régime libyen dans l’accession au nucléaire … C'est Anne LAUVERGEON qui à l'époque aurait fait bloquage pour la vente d'une centrale à la Libye.

Cette fameuse note relative au financement à hauteur de 50 millions d'euros de la campagne de Nicolas SARKOZY était adressée à Bachir SALEH (1), ce qu'il a bien entendu démenti. Il est intéressant de savoir que ce dernier, recherché par Interpol, a séjourné en France sous couvert diplomatique nigérien. Depuis la diffusion de cette note, Bachir SALEH  s’est envolé vers une destination inconnue sans être inquiété par les autorités françaises. Ces dernières ne semblent pas être « au courant » mais annoncent que s’il est recherché, il sera arrêté ... 

Sinistre timing dans cette sordide affaire, le 29 avril Choukri GHANEM (2), ex-ministre Lybien de Kadhafi est retrouvé mort  dans le Danube. Mort suspecte, information pourtant d'importance, qui ne sera relayée par aucun média national pourtant si prompts à relayer les informations sordides. Il est intéressant de se demander pourquoi un tel silence …

L’existence de ce document signé par Moussa KOUSSA, ex-chef des services de renseignements extérieurs libyens a été confirmée par Ziad TAKIEDDINE (3) . Puis c'est  l’ex premier ministre de KADHAFI,  Al Baghdadi AL MAHMOUDI, actuellement détenu en Lybie qui confirmera la thèse du financement. Suite à la plainte déposée par Nicolas SARKOZY le 30 avril dernier, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour "faux et usage de faux" et « diffusion de fausse nouvelle » contre Mediapart. Le 2 mai, ce dernier a risposté par une plainte contre Nicolas Sarkozy pour "Dénonciation calomnieuse". Mercredi  16 mai 2012, Mediapart a remis à la justice l’ensemble des documents en sa possession sur cette affaire à suivre de très près. Seule la plainte pour "Faux et usage de faux" fait l'objet d'une enquête préliminaire dans laquelle Médiapart est entendu. Vendredi 18 mai, Edwy PLENEL, a refusé de répondre à la police car "Cette enquête préliminaire est attentatoire au droit de la presse qui protège une liberté fondamentale des citoyens, qui est le droit de savoir." Les avocats du journal d'investigation demandent également la nomination d'un juge d'instruction indépendant et impartial.  Fabrice Arfi et Karl Laske les journalistes ayant écrit l'article seront entendus par la police les 21 et 22 mai. Médiapart s'estime avoir été dans le cas d'une mission légitime d'information sur un sujet d'intérêt public

 

Un dossier à suivre de prêt ... Nous n'y manquerons pas.  

 

(1) Béchir SALEH né en 1946 est un haut fonctionnaire et diplomate libyen. Il est entre autre l’un des ex bras droit de Kadhafi en Lybie et recherché par Interpol.  Il a émis des réserves sur l'authenticité de la note publiée par Mediapart et présentée comme constituant la preuve d'un financement de la campagne 2007 de Nicolas Sarkozy » le 29 avril 2012 depuis le sol français. Ce document ferait l’état d’une réunion à laquelle auraient participé Moussa KOUSSA, alors ministre des Affaires étrangères, Abdallah Senoussis, directeur des services de renseignements libyens, Bachir Saleh, Brice Hortefeux et Ziad Takieddine en 2006.

Sa femme Kafa Kachour Bashir a été condamnée le 25 avril 2012 par le tribunal correctionnel de Bourg-en-Bresse à verser une amende de 70 000 euros et à deux ans de prison avec sursis pour esclavage domestique de quatre Tanzaniens embauchés en Libye. Elle sera aussi naturalisée française en un temps record.

 

 (2) Choukri Ghanem né le 9 octobre 1942 à Tripoli est un homme politique libyen. Il a été retrouvé mort mystérieusement dans le Danube le 29 avril 2012. Il a servi comme Premier ministre en Lybie de 2003 à 2006 puis comme ministre du pétrole jusqu’en 2011. Il a fui la Libye lorsque le pays a plongé dans la période de soulèvement que l’on connaît contre Mouammar Kadhafi en 2011. À l’époque, il avait critiqué l’effusion de sang dans son pays signifiant que la situation était devenue «insupportable». Il faisait l'objet d'une enquête pour corruption en Libye du fait de ses fonctions dans le secteur pétrolier. Il est fort probable qu’il possédait des informations ultrasensibles y compris certaines sur les contrats pétroliers passés par l'ancien régime avec des gouvernements occidentaux et ses compagnies pétrolières. Témoin gênant, réglement de compte, accident, aucune hypothèse n’est à exclure dans cette mort mystèrieuse 

 

(3) Ziad Takieddine est né en 1950, est un homme d'affaires, un intermédiaire dans des contrats internationaux, dont le nom a été mêlé à de nombreux scandales politico-financiers. Il apparaît dans diverses affaires comme l’affaire Gemplus, Isola2000, Karachi,  contrat « Miksa ». Après la levée de l'embargo militaire sur la Libye en 2004, Ziad Takieddine devient l'intermédiaire privilégié de la France pour négocier du matériel de guerre avec le régime de Kadhafi. Il est le pivot d'accords financiers entre la France et la Libye entre 2005 et 2007 selon les révélations de Mediapart. Grâce à l'appui du ministère français de l'intérieur, il obtient en avril 2007 des commissions occultes sur un marché de matériel de cryptages des communications. Pour sa part, il a confirmé que le document publié par Médiapart, concernant un possible financement de la campagne électorale de Sarkozy en 2007 par la Libye, est « crédible ». Il s'agirait d'une note, signée par Moussa KOUSSA, alors chef des services secrets libyens, dans lesquels Tripoli promettait « 50 millions d'euros » à Sarkozy ne précisant pas si ces fonds ont été versés. 


Eddy Trivulce & Stéphanie Marthély


sarkozy_kadhafi.jpg

 

Si vous cliquez sur l'image, vous avez un très bon reportage sur l'affaire Kadhafi/Sarkozy

Partager cet article

Repost 0
No Pasaran la FM et le blog - dans Actualités
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Bienvenue sur No Pasaran FM - la WebRadio et le blog des chroniqueurs pour niquer les gros niqueurs
  • Bienvenue sur No Pasaran FM - la WebRadio et le blog des chroniqueurs pour niquer les gros niqueurs
  • : Le blog de la webradio NoPasaran FM. Pour une vraie info, une vraie radio faite par des vrais gens, contre les merdiacrates qui nous enfument ... RESISTANCE !!! Découvrez également notre blog et nos articles, des infos, des sujets chauds ... Rejoignez nous, si vous avez une idée de rubrique, des sujets qui vous intéressent, des infos, des petites annonces, un huissier qui doit vous déloger, un coup de gueule, un ras le bol, envie de vous laver les oreilles et le cerveau ... C'est ici ...
  • Contact

Bienvenue

Retrouvez et rejoignez l'équipe de nos chroniqueurs pour niquer les gros niqueurs sur notre blog mais également sur notre web-radio libre et participative 

NO PASARAN FM.

 

Une seule ligne éditoriale:
Liberté, Egalité, Fraternité, Laïcité et INFORMATION

 

Pour couper NO PASARAN FM lors de la lecture d'un article, utlisez le bouton pause sur le lecteur ci-dessous :   

(Vous pouvez baisser le volume directement sur votre ordinateur) 

Flux Rss

picto_rss20.png