Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 00:06

 

Depuis le début des affrontements en Syrie, les médias livrent deux versions contradictoires : celle des Occidentaux et de leurs alliés du Golfe, pour qui le régime de Damas, réprime dans le sang une révolution populaire, et celle de la Syrie et de ses alliés du BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), pour qui le pays est attaqué par des groupes armés venus de l’extérieur.

 

Afin de mieux apprécier, la situation en Syrie, la Ligue arabe a créé une Mission d’observation composée de plus de 160 experts appartenant à 22 États différents, pour une période d’un mois.

 

Ce délai, après avoir été prolongé d’un mois par Le Comité ministériel de la Ligue Arabe, composé de 5 pays (Algérie, Égypte, Oman, Qatar, Soudan) des 22 états membres, sera gelé pour mesure de sécurité, par le secrétaire général de la Ligue arabe. Ce Comité a validé le rapport de la mission des observateurs par quatre voix contre une, celle du Qatar.

 

Le Qatar, qui exerce actuellement la présidence de la Ligue Arabe (pour l’avoir acheté auprès de l’Autorité palestinienne dont c’était le tour) a décidé, non seulement de ne pas traduire le rapport de la Mission d’observation, mais de ne pas le diffuser, ne fusse même en arabe.

 

Pour cause, ce rapport, en plus d’attester la version du gouvernement syrien, lui reconnait l’obligation d’assurer la sécurité de son peuple. Il confirme surtout le fait que le pays est déstabilisé par des groupes armés, auteurs de plusieurs centaines d’actes de terrorisme et de sabotage des installations et infrastructures de l’état.

 

On comprend pourquoi, les 1500 prisonniers fait par l’armée nationale syrienne, lors de la prise du bastion rebelle de Baba Amr, à Homs étaient principalement de nationalité étrangère, dont dix-huit agents français.

Après Homs, l’armée régulière Syrienne, libère les villes de Douma et de Hama. Pour la presse internationale, c’est toujours le régime de Bachar el-Assad qui poursuit une répression politique à l’encontre de civils désarmés, dans ces deux villes.

 

Fort de ce constat, le Conseil de Coopération du Golfe (CCG), composé des États arabes du Golfe et des monarchies arabes, décide de saisir le Conseil de sécurité de l’ONU.

Le Conseil de sécurité s’est réuni le vendredi 27 janvier 2012 pour tirer les conclusions du rapport des observateurs. En l’absence du rapport, non présenté par la Ligue Arabe, la séance s’est reportée sur une proposition de résolution présentée par le Maroc (sous le contrôle des Européens). La résolution a été rejetée par la Russie et la Chine.

 

Les médias accusent la Russie de privilégier ses intérêts stratégiques et commerciaux par rapport aux droits humains.

 

La réunion du Samedi 4 février 2012, du Conseil de sécurité de l’ONU sur la situation en Syrie, recueille à nouveau, deux vétos, russe et chinois. 

Pour certains, le deuxième double véto russo-chinois, jette les bases d’un nouvel ordre mondial, qui vise à mettre un terme définitif à « l’hégémonie impérialiste », dans sa gestion unilatérale des affaires de ce monde.

 

Les neuf pays de l’ALBA (Alliance Bolivarienne pour les peuples de notre Amérique) dénoncent à leur tour, la politique systématique d’ingérence et de déstabilisation en Syrie. Cette politique qui consiste selon eux à « imposer par la force un changement de régime au peuple syrien ». 

 

Ils condamnent : « les actes de violence armée que des groupes paramilitaires appuyés par des puissances étrangères on lancés contre le peuple syrien » et manifestent leur soutien à la « politique de réforme nationale initiée par le Gouvernement du président Bashar al-Assad, qui cherche à trouver une solution politique à la crise actuelle », « dans le respect de la souveraineté du peuple syrien et de l’intégrité territoriale de la Syrie ». http://www.voltairenet.org/Resolution-du-XIeme-sommet-de-l


Si certains médias arabo- occidentaux accusent la Chine et la Russie de protéger l’administration el-Assad   et de relancer la Guerre froide à cause des pertes qu’ils ont essuyées en Libye, d’autres pensent, au contraire, que les deux pays veulent éviter, la réplique de l’opération libyenne dans un autre pays. Un pays dont le renversement porterait un plus grand préjudice à la Russie et à la Chine, à savoir l’Iran.

 

Le Conseil National Syrien (CNS), « formé à l’initiative des services de renseignements français, des analystes du Quai d’Orsay… et de la Turquie, ainsi que le 14-Mars libanais, soutenu politiquement, financièrement et médiatiquement par les États-Unis et leurs alliés arabo-européens, font partie d’une même alliance et ont des objectifs similaires » (Réseau Voltaire) attribue les attentats d’Alep à l’administration el-Assad.

 

Aux sujets des attentats d’Alep, la presse internationale, souligne d’abord, la revendication de l’Armée Syrienne Libre (composés majoritairement de salafistes étrangers et d’une minorité de déserteurs syriens, encadrés et formés par les britanniques et les qataris), puis exhibe un rapport du renseignement US, les attribuant à Al-Qaida. Cette revendication est confirmée par une déclaration du leader d’Al-Qaida. James Clapper, le directeur du Renseignement US, a attribué les attentats de Damas et d’Alep à Al-Qaida.

 

Plusieurs centaines de combattants libyens d’Al Qaida, sont regroupés aux frontières turque et jordanienne. Selon des experts, l’Arabie saoudite et le Qatar ont dépensé plus de 30 milliards de dollars pour financer, entrainer et armer les groupes terroristes en Syrie.

 

Les dirigeants du Golfe veulent entraver la réalisation de l’axe énergétique Iran-Irak-Syrie-Liban. Une telle alliance, en plus d’assurer une continuité géographique, favoriserait, une coopération politique et économique entre ces États. Ils pensent que cette transformation stratégique régionale serait hostile aux États-Unis et à Israël.

 

Tandis qu’en Irak, ils réactivent avec leurs alliés, les groupes takfiristes et multiplient les discours extrémistes appelant au partage de l’Irak en entités fédérales (discours à l’origine de l’escalade des attentats terroristes observés ces derniers mois), au Liban, ils rassemblent les groupes terroristes dans des camps, pour en faire des forces combattantes.

 

Kofi Annan, l’envoyé spécial de l’ONU et de la Ligue arabe est d’abord venu évaluer la position syrienne.

Après ses consultations, il a proposé un plan de sortie de crise en six points. Depuis l’adoption de ce plan, la violence des combats a atteint des niveaux inégalés sur le terrain.

 

Pour certains observateurs, l’Occident et ses alliés utilisent le plan Annan pour dans un premier temps, accentuer leur aide aux insurgés (affaiblis par la résistance des troupes régulières), par des renforts en hommes, des fournitures d’armes et d’argent. Et dans un deuxième temps, intensifié les attaques contre l’armée nationale syrienne en assurant une couverture médiatique aux rebelles, de façon à faire porter la responsabilité de l’échec du plan, au régime de Damas.

 

Leur but étant d’imposer un régime flexible, au service de l’Occident, pour le contrôle du Moyen-Orient. Un tel coup de force, permet à la fois d’isoler l’Iran (que Israël et les États-Unis prévoient d’attaquer), de mettre fin à l’influence Russo-Chinois et de renverser comme en Irak et en Libye, un gouvernement laïque indépendant.

 

Même le délégué permanent de la Russie aux Nations unies, Monsieur Vitali Tchourkine, a déclaré à la chaîne de télévision Rossia, que les « amis de la Syrie » (groupe créé à l’initiative de la Turquie),  cherchent plutôt à renverser le gouvernement en place à Damas que de travailler à l’application du plan formulé par Kofi Annan.

 

Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a révélé lors d’un point de presse que «Moscou dispose d’informations dignes de foi attestant que les groupes armés de l’opposition syrienne sont placés sous le commandement de forces extérieures. Il confirme ainsi ce que s’évertue à dire Damas depuis le début de la crise, sur le fait que ce qui secoue la Syrie n’est pas un mouvement de contestation populaire pacifique mais un complot ourdi par des forces étrangères, qui utilisent une violence sans limites » et souligne que « lors d’entretiens privés, menés sans journalistes, les occidentaux, se montrent parfaitement au courant de ce qui se passe réellement en Syrie », (Réseau Voltaire).


Afin de protéger et de relancer le plan de sortie de crise de l’émissaire de l’Onu Kofi Annan, la Russie propose, une conférence internationale ou un groupe de contact sur la Syrie, le 20 Juin 2012. Rédigé par Sergueï Lavrov, l’ordre du jour exige un arrêt immédiat de la guerre médiatique contre la Syrie (l’abandon du projet de changement de régime par un coup d’État médiatique).


Selon DEBKAfile, un média militaire israélien, le président américain aurait ordonné à la Marine et la Défense aérienne d'accélérer les préparatifs pour une offensive aérienne limitée contre la Syrie après que des officiels russes aient soi-disant déclaré que Moscou pourrait supporter le départ du président Bashar el-Assad. http://www.debka.com/article/22073/Obama-speeds-up-limited-air-strike-no-fly-zones-preparations-for-Syria


La Russie et la Chine s'opposent à une entrée en Syrie. La Russie se prépare militairement, à un possible offensif des pays occidentaux, et prépare l’armée syrienne pour le déploiement. http://www.wsws.org/articles/2012/jun2012/rusy-j12.shtml


L’agence Fars iranienne a rapporté que des groupes extrémistes en Syrie se sont équipés d’armes chimiques en provenance de la Libye. Selon elle, ces « terroristes », s’entraînent à manier les gaz de combat sur le territoire turc. Leur objectif étant de perpétrer une attaque contre la population civile et d’accuser ensuite, l’armée nationale syrienne. http://lesmoutonsenrages.fr/2012/06/10/syrie-lopposition-armee-se-dote-darmes-chimiques-agence/


Depuis le début de cette semaine, un message circule dans les médias et sur les réseaux sociaux « Des États membres de l’OTAN et du CCG préparent un coup d’État et un génocide sectaire en Syrie. Si vous voulez vous opposer à ces crimes, agissez dès maintenant : faites circuler cet article sur le Net et alertez vos élus ».


Ce message accompagné d’une vidéo, commence ainsi : «Dans quelques jours, peut-être dès vendredi 15 juin à midi, les Syriens qui voudront regarder les chaînes nationales verront celles-ci remplacées sur leurs écrans par des télévisions créées par la CIA. Des images réalisées en studio montreront des massacres imputés au gouvernement, des manifestations populaires, des ministres et des généraux donnant leur démission, le président el-Assad prenant la fuite, les rebelles se rassemblant au cœur des grandes villes, et un nouveau gouvernement s’installant au palais présidentiel ».

http://mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=31354


Voilà que mardi soir, devant ma télévision, j’apprends par la chaine itélé, que l’ONU vient de recevoir une dérogation pour réaliser elle-même ses vidéos afin de couvrir les conflits dans le monde. Une bien curieuse coïncidence.


La semaine dernière, un « Groupe de travail » international s’est réuni pour la première fois sous la coprésidence allemande à Abu Dhabi pour mettre en route des mesures économiques urgentes après la chute du régime al-Assad. http://www.voltairenet.org/Les-Amis-de-la-Syrie-se-partagent

 

Nul doute, que le dénouement de la crise syrienne définira la nature des relations internationales et des équilibres mondiaux, « soit un monde basé sur la Charte de l’Onu, soit un monde où le droit du plus fort sera reconnu et respecté » pour citer le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, «ce qui se passe en Syrie est crucial pour l’avenir du monde ».


Léa GUEZO :

Pour que la barbarie ne soit plus un modèle de civilisation, pour le peuple syrien et la paix dans le monde

 

A suivre bientôt, la 3ème partie, intitulée "l'ONU dans l'impasse"

 

523957 3543890433624 1163379481 32756606 991684979 n

 

Partager cet article

Repost 0
No Pasaran la FM et le blog - dans Politique Internationale
commenter cet article

commentaires

Clovis Simard 19/07/2012 13:03


Blog(fermaton.over-blog.com),No-22. - THÉORÈME CARDIO.  - Le cerveau du coeur ?

Présentation

  • : Bienvenue sur No Pasaran FM - la WebRadio et le blog des chroniqueurs pour niquer les gros niqueurs
  • Bienvenue sur No Pasaran FM - la WebRadio et le blog des chroniqueurs pour niquer les gros niqueurs
  • : Le blog de la webradio NoPasaran FM. Pour une vraie info, une vraie radio faite par des vrais gens, contre les merdiacrates qui nous enfument ... RESISTANCE !!! Découvrez également notre blog et nos articles, des infos, des sujets chauds ... Rejoignez nous, si vous avez une idée de rubrique, des sujets qui vous intéressent, des infos, des petites annonces, un huissier qui doit vous déloger, un coup de gueule, un ras le bol, envie de vous laver les oreilles et le cerveau ... C'est ici ...
  • Contact

Bienvenue

Retrouvez et rejoignez l'équipe de nos chroniqueurs pour niquer les gros niqueurs sur notre blog mais également sur notre web-radio libre et participative 

NO PASARAN FM.

 

Une seule ligne éditoriale:
Liberté, Egalité, Fraternité, Laïcité et INFORMATION

 

Pour couper NO PASARAN FM lors de la lecture d'un article, utlisez le bouton pause sur le lecteur ci-dessous :   

(Vous pouvez baisser le volume directement sur votre ordinateur) 

Flux Rss

picto_rss20.png