Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 mai 2012 2 22 /05 /mai /2012 17:50

L'emploi fait partie des principales préoccupations des français. Reconnaissons que depuis ces trente dernières années, aucune majorité, de droite comme de gauche, n'a été capable de mettre fin à ce terrible fléau que constitue le chômage de masse. On a préféré faire des demi mesures ou poser des caustères sur des jambes de bois, sans jamais rien résoudre. Aujourd'hui, nous sommes dans une situation critique : 8,5 millions d'hommes et de femmes sont demandeurs d'emplois ou travailleurs pauvres occasionnels.

En vérité, contrairement à ce qu'en disait Mitterrand, tout n'a pas été essayé contre le chômage. Il est toujours possible de trouver des solutions. Les gouvernements précédents ont mis en place des exonérations de charges sociales sur les bas salaires coutant à la collectivité pas moins de 22 milliards d'euros par an. Dans les faits, cela a fortement incité les entreprises à embaucher des salariés au moins disant social. Nous retrouvons désormais six millions de français contraints de vivre avec 750 euros par mois, ce qui constitue un véritable scandale d'Etat, une salissure pour notre République.

A mon sens, pareille mesure devrait être abrogée et remplacée par la mise en place d'un dispositif bien plus intelligent centré sur les TPE et les PME, qui leur permettrait de disposer d'un emploi en CDI sans charges pendant cinq ans. Une mesure qui coûterait bien moins cher pour les finances publiques que celle évoquée plus haut et qui aurait de véritables effets sur le chômage, puisqu'elle inciterait fortement les entreprises à recruter.

On l'aura compris, il sera nécessaire de compléter cette mesure avec d'autres qui favoriseront l'investissement productif, en permettant aux PME de disposer comme c'est le cas aux Etats-Unis, d'un Small Business Act. Il est également indispensable de mettre en place un protectionnisme intelligent, qui aurait des effets positifs sur nos propres industries en les protégeant du dumping social et environnemental.

Enfin, pourquoi ne pas songer à des coopérations au niveau européen en faveur des grands chantiers, comme ce fut le cas avec la Politique Agricole Commune par le passé ? Pourquoi ne pas faire une politique industrielle commune ? Pourquoi ne pas faire une politique axée sur les transports, sur les infrastructure, l'énergie renouvelable et l'environnement à l'échelle européenne ? Voilà l'Europe qu'il nous faut et non une Europe inféodée à la finance internationale qu'est celle du MES qui se met perfidement mais inexorablement en place.

Un autre sujet préoccupe tout autant les français : le pouvoir d'achat. Il convient de rappeler que le seuil de pauvreté en France se situe autour de 950 euros par mois. Le salaire minimum se situe pas bien loin autour de 1100 euros nets par mois. Nul n'ignore qu'un tel revenu n'est plus suffisant pour vivre dignement. La vie de millions de français se joue ainsi à 50 euros tous les mois. Beaucoup n'ont plus les moyens de payer le contrôle technique pour leur voiture, la cantine de leurs enfants... cette situation n'est plus tenable.

Il conviendrait donc d'augmenter d'une part les minimas sociaux, qui sont insuffisants et ne correspondent plus à notre époque, où le coût de la vie n'a cessé d'augmenter, mais aussi d'augmenter le salaire minimum. La question consiste à savoir de combien celui-ci doit être augmenté. Certains syndicats et politiques parlent d'un SMIC à 1700 euros bruts. Ce salaire permet de faire des projets de vie, comme devenir propriétaire de son logement, mais aussi de pouvoir vivre dans de meilleures conditions sociales. On me rétorquera alors que le coût du travail va s'alourdir et que les TPE, les PME ne s'en sortiront pas. Je propose alors que l'on gèle le niveau des charges sociales au niveau où elles sont même si le salaire net augmente de manière considérable. 

Bien sûr, les français consommeront plus, permettront du même coup aux entreprises d'augmenter leurs chiffres d'affaires respectifs, seulement tout le monde est conscient qu'en temps de crise et d'incertitudes, beaucoup épargneront ou consommeront peu, remettant certains projets à plus tard. Dans mon optique, il ne s'agit pas de favoriser les uns au détriment des autres. Tout le monde doit y gagner ! Je ne parle pas bien sûr des grands groupes, des multinationales qui auront largement les moyens de faire fasse, qui ne m'intéresse donc pas. 

A terme, une fois les perspectives économiques améliorées et l'horizon éclairci, on pourra imaginer rééquilibrer les choses progressivement d'année en année.

Nicolas LAURI

 

pouvoir-d-achat.jpg

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
No Pasaran la FM et le blog - dans Emplois
commenter cet article

commentaires

olgamayabrunodelavendee 23/05/2012 16:52


tres bonne chronique tt a fait a mon gout !!!pour rire on vire le PS et on vous met au ministere de la santé et de l'emploi :!!!!!!!!!!   

No Pasaran la FM et le blog 24/05/2012 00:49



Ceux qui sont d'accord tapez 1, les autres tapez 2


AAA ...



Présentation

  • : Bienvenue sur No Pasaran FM - la WebRadio et le blog des chroniqueurs pour niquer les gros niqueurs
  • Bienvenue sur No Pasaran FM - la WebRadio et le blog des chroniqueurs pour niquer les gros niqueurs
  • : Le blog de la webradio NoPasaran FM. Pour une vraie info, une vraie radio faite par des vrais gens, contre les merdiacrates qui nous enfument ... RESISTANCE !!! Découvrez également notre blog et nos articles, des infos, des sujets chauds ... Rejoignez nous, si vous avez une idée de rubrique, des sujets qui vous intéressent, des infos, des petites annonces, un huissier qui doit vous déloger, un coup de gueule, un ras le bol, envie de vous laver les oreilles et le cerveau ... C'est ici ...
  • Contact

Bienvenue

Retrouvez et rejoignez l'équipe de nos chroniqueurs pour niquer les gros niqueurs sur notre blog mais également sur notre web-radio libre et participative 

NO PASARAN FM.

 

Une seule ligne éditoriale:
Liberté, Egalité, Fraternité, Laïcité et INFORMATION

 

Pour couper NO PASARAN FM lors de la lecture d'un article, utlisez le bouton pause sur le lecteur ci-dessous :   

(Vous pouvez baisser le volume directement sur votre ordinateur) 

Flux Rss

picto_rss20.png